Le retour de Hamzkay

Le retour de Hamzkay

Le retour surprenant de Hamzkay

Il a quelques années, précisément en 2016, Hamzkay faisait la une, il était connu mais sa mauvaise influence et une mauvaise image a éteint le rappeur.

Jusqu’à ces derniers jours où, soit après pile 2 ans, le producteur de Wertes Group Music, Yusuf Erdogan et le directeur, Nabyl Badji se sont concertés pour élaborer un album de son fameux Freestyle Secteur et le distribuer sur toutes les plateformes digitales afin de relancer la carrière du jeune Hamza Bitam.

Selon le directeur de Wertes Group, Yusuf Erdogan :

« Nous devions le produire car il représente néanmoins l’image emblématique de Wertes Group Music, je vais contacter Hamzkay pour de nouvelles productions afin de travailler ensemble sur des aspects plus rentables et commerciaux »

Néanmoins, le jeune rappeur refuse tout nouveau participations au sein de Wertes Group Music en raison de son éjection brutale et cite :

« J’ai fait des nouveau freestyle là je taff’ sur un nouveau son vous êtes en retard, je n’ai pas besoin de vous, je fait mon truc tout seule »

Hamzkay, ne veut donc, pour l’instant, pas être accompagné d’un groupe de spécialistes dans le domaine de la production musicale dans ces futures productions, le producteur Yusuf Erdogan tente d’établir le dialogue avec le rappeur.

 

Qui est Hamzkay ?

Hamzkay, de son vrai nom Hamza Bentoumi Bitam est un jeune rappeur de la ville de Petit Couronne, il a été d’ailleurs l’un des premiers à apparaître devant les caméras de Wertes Group.

Réalisant un freestyle nommé Secteur, il a été victime de son succès. Les jeunes de la ville locale ont forcé, menacé, harcelé pour qu’il réalise systématiquement un freestyle en live.

Il disparaîtra alors de la scène médiatique.

 

Hamzkay donnera alors, le dernier mot pour entrer ou non dans la scène médiatique.

 

 

 

Julien Bacourt – Presse Wertes

Publicités

Erdoğan Group SMKP

10846082_591147061017658_3476740681727653298_n.png

Erdoğan Group SMKP

Présentation :

Erdoğan Group SMKP est un groupe musicale appartenant à Erdoğan Group Holding. Depuis 1998, SMKP (Ses Müzik Kayit Plakçilik Sons Musiques Enregistrements Vinylistes)

est la branche musicale de l’organisation mère. Plus tard vers 2015, Erdoğan Group SMKP est visualisée en Erdoğan Müzik

La fin de Hamzkay

La tragique fin de Hamzkay

Il a quelques semaine, Hamzkay fesait la une, aujourd’hui les directeurs et les conseils d’administration ont procéder à la dissolution de Hamza Bitam

Motif ? Mauvaise influence sur le groupe et avis critique depuis son apparition.

Selon le directeur de Wertes Group, Yusuf Erdogan :

« Hamza, a influencé sur les autres activités du groupe, notamment sur les films. Une erreur de marketing. »

Le directeur Wertes Group Music, Nabyl Badji annonce :

« Je décide à sa suppression de son poste qui est un sujet critique est extrenement défavorable »

Hamzkay aurai signé des contrats qui le mettait sous risque de payer une somme de 3.000€ si une vidéo publique sans l’accord de l’association aurait été en ligne ce qui a été fait.

Le conseil fiscale de Wertes Group encore réfléchie sur ce sujet.

Pour conclure, le directeur de l’administration Julien Bacourt annonce :

« C’est fini les conneries, Hamza Bitam on ne veut plus en entendre parler plus aucune collaboration entre lui et Wertes Group sera faite. Les coups de marketing de Yusuf Erdogan ne seront plus approuvée jusqu’en 2018. »

La société turque Erdogan Group Holding annonce par email que :

« Nous espérons que ce clown ne fasse plus parti de notre réseau professionnel. »

« On ordonne une dissolution immédiate de ce personnage »

Le nouveau 90 ENQUÊTES risqué

Un épisode de 90 Enquêtes qui s’annonce « trop risqué »

90 enquete
« Abou Talibanlieusard », personnage principale

90 Enquêtes était à la base un programme destiné à la parodie sur les délinquances urbaines, a opté pour la parodie du terrorisme qui est un sujet difficile, risqué et dangereux.

Le nouveau titre de ce numéro s’intitule : Les coulisses de Satan avec un extrait publié sur la chaîne Youtube

Mais ne verra jamais le jour après une décision prise par le président de Wertes Group, Yusuf Erdogan dont il cite :

« Ce nouveau numéro est un sujet trop risqué, et beaucoup trop d’actualité pour en rire ou pour s’en moquer, on attendra d’ici quelques années pour voir la situation »

 

Wertes Group en déficit structurel

Chute structurelle

L’association datant depuis plus de 10 ans, est actuellement en déficit structurel et va vers une crise économique importante, jamais eu depuis 2013.

Après le film Le Solitaire qui n’a pas été un grand succès artistique, Yusuf Erdogan s’oriente sur des nouveaux films et tente d’établir de nouveaux contact notamment pour les deux films : Échappatoire et Flashback.

Erreur de coordination et de structure, Wertes Group tente d’accélérer les processus de coordinations et de sortir de nouveaux projets, trop rapidement, qui peut leurs coûter cher et faire chuter l’association.

Coproduction avec le Lycée le Corbusier de Saint-Étienne Les Rouvray

Wertes Group proposent son projet : Échappatoire au lycée Le Corbusier

Mais les frais s’annonce coûteuse pour une association à but non lucrative.

Au bord de la fermeture définitive

C’est la deuxième fois que la structure de Wertes Group se déstabilise, le manque d’argent effondre la structure et finis par faire chuter l’économie qui ramène droit à la fermeture de l’association

Yusuf Erdogan cite :

« Trop de paperasse pour si peu de reconnaissance artistique depuis 10 ans de travails et de recherches qui nous as privée notre enfance, nos ambitions ce sont engloutis dans le fantasme et le rêve, qui je suppose, fera fermer Wertes Group pour de bon. »

« En tant que Président de l’association, je conclus, que si dans l’espace de deux ou trois ans, nos qualités artistique ne sont pas assez reconnus, nous serons dans l’obligations de fermer Wertes Group ainsi que tout ses services, ses branches et ses propriétés »

Le chef des sociétés Erdogan Group Holding qui détient Wertes Group par intérim

Muhammet Erdogan (directeur d’intégration Erdogan Group) cite :

« Ce seront leurs choix, si ils veulent fermer l’association, malheureusement, nous ne pourrions plus rien faire pour eux, nous avions réussi à les aider en 2013, les aider encore une fois, sera, pour moi, un enjeu économique important qui influera sur le bon fonctionnement d’Erdogan Group Holding. »

Attentat à Ankara : Répression Violente

Attentat Kamikaze à Ankara par le groupe terroriste PKK

Choc extrême pour les habitants de Kizilay ville qui se situe dans l’agglomération d’Ankara

60070_640x360
37 morts et plus de 125 blessés dont une vingtaine dans des cas extrêmement grave

 

terorist-cagla-demir-in-kod-adi-avasin-8259649_x_5806_300
Seher Cagla, une des kamikaze identifiée

Deux kamikazes dont une d’origine kurde et l’autre turque toutes les deux liée aux affaires terroriste du PKK ont réalisé un attentat à la voiture piégé le 13 mars 2016 aux alentours de 18h45 au park Günvenpark

 

 

L’armée Turque n’a pas attendu une minute pour préparer le dispositif de contre attaque dans les campements du PKK à Irak et les troupes au sol se déplace à la ville de Hakkari après avoir nettoyer la ville de Cizre. Les avions de chasse ont bombardée pendant plus de 2 heures les campements terroriste.

250720150221065409426_3
Intervention militaire des principaux cibles terroriste

À l’arrivé des troupes au sol à Hakkari, déjà 12 terroristes tuée le jour même et un énorme stock d’arme retrouvée.

 

EGKAGHS rallie Hanifi Ünver

Après, quelques mois de négociation la nouvelle est tombé…

Hanifi Ünver ou L’Amoureux Hanifi Ünver pour les plus intimes a remédié à ses efforts et vendu ses droits à Erdogan Group Holding par le biais de sa société SMKP pour une somme de 980 €, ses droits d’auteur et ses droits intellectuels sur ses œuvres musicales.

Hanifi Ünver en 2012
Hanifi Ünver en 2012

Mais ce n’est pas tout, en plus d’une détention des droits, Erdogan Group SMKP assure la publication gratuite de toutes ses pistes de son album remarquable « Askerime Kurşun Sıkan Elleri Kırılsın » via sa société distributeur à but non lucratif, Wertes Group Music.

Un grand souffle pour Muhammed Erdogan chargé de mission d’intégration et détention des droits intellectuels.

Côté ex-label, aucune remarque et n’intervient pas à la négociation.

Mohammed Erdogan cite : 

 » Nous avons eu du mal à le contacter, et les négociations primaires ce sont très mal passé, il a été vexé de notre demande et donc rendu les choses plus compliqué.. Mais il a lui même très vite compris qu’être à l’abris de certain veinard pourrait le mettre financièrement en danger. Ses droits seront soumis à SMKP et WGM à partir de 2017, si aucune contradiction avec son ex-label s’interfère. »